Le gui de l’amateur de cidre est sorti…

Le Petit Futé vient de sortir une édition spéciale sur les amateurs de cidres… À se procurer rapidement !

Publié dans Association Cidricole Bretonne, Evènement Terre de Cidre | Laisser un commentaire

4 questions à…

4 questions à Valérie SIMARD, conseillère cidricole au CIDREF

Valérie SIMARD, conseillère cidricole - CIDREF

Pourquoi avoir décidé de devenir conseillère cidricole ?
Parce que le cidre n’est pas un produit courant. Il y a encore plein de chose à faire ou à dire, contrairement au vin beaucoup plus connu et complètement ancré dans nos habitudes culinaires. Ce qui est intéressant, c’est que les gens découvrent que le cidre est plus riche que ce qu’ils pensaient. J’ai toujours l’impression de faire découvrir un nouveau produit. Il y a quelques années, le cidre était vu comme une boisson unique. Ils se rendent compte aujourd’hui qu’il y a une vraie diversité aromatique, des couleurs, une gamme réelle.
A quel moment est apparue la dégustation des cidres ?
La dégustation de cidre est arrivée avec les signes de qualité, en 1986, car pour valider un label il faut goûter. Le produit a pris de l’ampleur depuis une dizaine d’années car la gamme a commencé à s’étoffer.
Combien de temps peut-on garder un cidre ?
Les cidres en prise de mousse naturelle et qui ne sont pas pasteurisés devront se boire dans l’année. En revanche un cidre qui est gazéifié et pasteurisé se garde beaucoup plus longtemps, quelques années.
Quelles sont les règles à respecter quand on choisit un cidre ?
Ce n’est pas aussi complexe que le vin mais savoir quel cidre accompagne avec quel mets est une véritable recherche. L’association dépend des saveurs. On va éviter de marier un mets amer avec un cidre acide, par exemple, car on renforce ces deux saveurs. Et on n’associera pas un cidre trop sucré avec un plat principal, on lui préférera un dessert. La sauce joue également dans le choix. Après c’est juste une question d’entraînement.
Alors, vous savez ce qu’il vous reste à faire ?
Publié dans Association Cidricole Bretonne, Evènement Terre de Cidre | Laisser un commentaire

Cidra, cidra, cidram…

Une soirée de relations media pour la promotion des cidres bretons avec des échanges riches et des rencontres fortes, à bord du bateau Leenan Head a eu lieu à Lorient, le jeudi 7 août 2014, en présence du député Thierry BENOIT. Les media ont répondu présents à notre invitation qui mettait en lumière la diversité de notre boisson désormais inscrite au Patrimoine de la France. Les dégustations de cidres par notre oenologue, Valérie SIMARD nous ont confortés : il n’y a pas un cidre mais des cidres et qu’ils soient rosés, bruts, doux ou blancs, les cidres bretons trouvent toujours quelque part leurs adeptes et leurs fans…

Publié dans Evènement Terre de Cidre | Marqué avec , , | Laisser un commentaire

Entrée des cidres au Patrimoine national : Thierry Benoit, un élu breton engagé

Il est l’homme par qui les cidres ont fait une entrée remarquée au Patrimoine culturel français. Portrait de Thierry BENOIT, un député Breton jusque dans l’accent, qui nourrit  de grandes ambitions pour sa région, ses produits et son économie.


Il a cette convivialité, ce franc-parler et surtout cette petite excitation dans la voix quand il s’agit de parler de ses engagements politiques envers sa région. C’est à l’occasion d’une proposition du député du Nord, Jean-Pierre Decool, d’inscrire la bière au Patrimoine culturel et gastronomique de la France, que l’idée d’y intégrer également les cidres a mûri dans la tête de Thierry Benoit. Derrière cette inscription se cache un enjeu de taille pour l’économie et les emplois de toute la région bretonne.  «C’est une juste reconnaissance des travaux des producteurs de cidre d’une manière générale, de recherche d’innovations, de qualité, de valeur ajoutée…», précise le député d’Ille et Vilaine. Thierry Benoit en est sûr, “cette reconnaissance va booster la filière cidricole”.

Mais c’est également une question d’héritage et de culture à transmettre aux générations futures, pour un député attaché à la terre qui l’a vu, grandir, évoluer et qui l’a envoyé à Paris la représenter. Né à Fougères, dans un territoire à la fois rural, agricole et industriel, il a suivi une formation de technicien agricole et a exercé pendant 20 ans la profession de commercial en vins fins. Dès 1989, parallèlement à son métier, il fait ses premiers pas dans la vie publique, au sein du conseil municipal de Lécousse et a tout naturellement « laissé la vie faire les choses ». Il s’amuse en se disant que si certains pensent à la politique en se rasant le matin, c’était loin d’être son cas.  C’est peut être d’ailleurs ce qui le rend aussi humain et aussi dévoué et fier de servir l’Ille et Vilaine et même de manière plus générale, la Bretagne. «Je suis très attaché à l’environnement qui m’entoure, aux hommes et aux femmes de ma région» assure t’il. Son rôle de député, il le définit de la manière suivante : «travailler, accompagner et faciliter ceux qui font des efforts pour créer du développement, des emplois et des richesses».

Thierry Benoit croit beaucoup en cette entrée au Patrimoine des cidres et poirés. «Ce n’est plus la bolée de cidre qu’on accompagne d’une galette, on parle désormais de différents produits », se réjouit-il. Autre point sur lequel l’élu compte beaucoup : l’exportation du produit, de la marque Bretagne et de toute une culture. Comme pour illustrer  son propos sur la globalisation, un jeune garçon, arborant un maillot aux couleurs du Brésil, passe à ce moment là. «Les Brésiliens font connaître leur culture à travers le football, de la même manière, il est important pour les Bretons de pouvoir faire connaître leurs produits à la terre entière». La mondialisation lui tient particulièrement à cœur et mérite «d’être encouragée plutôt que de faire peur».

De grands projets pour les cidres et toute une filière. Rien d’étonnant donc que les producteurs aient montré un véritable intérêt pour cette démarche et que Thierry Benoit ait reçu de nombreux messages d’encouragements pour son initiative.

Publié dans Evènement Terre de Cidre | Marqué avec , , , , | Laisser un commentaire

Feuilleton “Les cidres en expat’…” Premier épisode à Sydney

Florian GUILLEMARD est un aventurier et un conquérant à l’image de sa presqu’île guérandaise. Il quitte la Bretagne il y a 1 an 1/2 alors qu’il vient de fêter ses 23 ans. Accompagné de 3 amis, ils se lancent à Sydney et ouvrent 2 restaurants, les “Four Frogs Crêperie”. Amateurs de galettes et de crêpes, l’aventure australienne devient tout de suite pour eux,  une évidence. “Dans nos restaurants, nous servons 90% de cidre d’origine française. Sur ces 90%, 80% sont bretons, ce sont les cidres Kerisac qui ont aujourd’hui notre préférence. Sans doute parce que je suis guérandais…” avoue Florian.  Le cidre breton est peu connu ici et les Australiens commencent tout juste à le découvrir. Pour les amateurs du breuvage, il est d’ailleurs assez difficile d’en trouver à Sydney. Quelques marques commencent à s’exporter mais il n’est pas dans les habitudes des Australiens d’acheter des bouteilles de 750ml, ils leur préfèrent des plus petites, vendues par 6, en packs. Question d’habitude ou de tradition…

“Dans nos deux restaurants, des bolées sont toujours installées sur les tables et nos bouteilles de cidre sont exposées sur des étagères. Nos serveurs aiment à les faire découvrir à notre clientèle et  nous partageons beaucoup sur les accords mets et cidres. Nos clients, à 90% Australiens, se prêtent bien volontiers au jeu et apprécient notre tradition. Ils sont très aventuriers et adorent tester de nouvelles saveurs. Et puis, les Australiens aiment la France, ils sont très friands des nouveautés et des informations sur nos produits cidricoles. En général, après y avoir goûté, ils reviennent pour les apprécier de nouveau ou ils commandent en ligne… “ nous confie le jeune breton.

C’est donc un peu de Bretagne qu’ils exportent à Sydney. Serait-ce une recette pour ne pas avoir le mal du Pays ?

Pour mieux les connaître et pourquoi pas les rencontrer lors d’un voyage à Sydney… C’est ici : http://www.fourfrogs.com.au/

Publié dans Culture cidre | Marqué avec , , | Laisser un commentaire

Le FIL 4ème !

Pour la 4ème année consécutive, les cidres bretons sont à l’honneur au festival Interceltique de Lorient… Animé par Daniel MÉANCE, ex-producteur des cidres de Brocéliande et connaisseur des cidres de Bretagne, le stand de dégustation est prêt depuis 17h ce vendredi 1er août ! 2 producteurs seront présents chaque jour à la rencontre des festivaliers, un jeu-concours leur permettra de gagner chaque jour, une valisette de cidres… Alors, vous en serez ?

Publié dans Association Cidricole Bretonne | Marqué avec , , | Laisser un commentaire

A Fouesnant, le cidre a désormais sa journée !

Ce week-end, samedi 19 juillet, la commune bretonne de Fouesnant accueillera la 103ème édition du Concours régional des Cidres de terroir et de jus de pommes de Bretagne. Avec cette année une petite nouveauté : la création d’une véritable « Journée du Cidre ». Dégustations, conférences, tables rondes et compétition seront au programme. Un jury d’une soixantaine de membres goûtera les différents nectars bretons : jus de pommes, cidres secs et demi-secs.
Placé sous la journée du goût, la part belle sera faite à l’amertume, une caractéristique du cidre de Fouesnant. Une centaine d’échantillons seront proposé à la dégustation. Une très bonne année pour les cidres bretons !

Des dégustateurs concentrés

Publié dans Association Cidricole Bretonne | Marqué avec , , | Laisser un commentaire

Les cidriers bretons de nouveau sur le FIL !

C’est reparti ! Cette année encore les cidres bretons se retrouveront sur le Festival Interceltique de Lorient dès le vendredi 1er août (stands 21 et 22).

Plus d’infos prochainement, prévoyez tout de même dès maintenant, dans votre feuille de route estivale, un détour par Lorient !

Publié dans Association Cidricole Bretonne, Evènement Terre de Cidre | Marqué avec , , , | Laisser un commentaire

Le patrimoine français accueille les cidres et poirés…

Lu dans ouest-France du 8 juillet 2014, une très belle et grande nouvelle : « Les députés ont allongé la liste des boissons alcoolisées appartenant au « patrimoine de la France », en ajoutant les cidres et poirés aux vins, spiritueux et bières.
Ce mardi, lors de l’examen en deuxième lecture du projet de loi sur l’agriculture, les députés ont rallongé la liste des boissons faisant partie « du patrimoine culturel, gastronomique et paysager de la France ».
Après « le vin et les terroirs viticoles », puis « les boissons spiritueuses et les bières issues de traditions locales », c’est au tour des « cidres et poirés » d’entrer dans la liste, sur proposition du député UDI d’Ille-et-Vilaine Thierry Benoît. »

Vive les cidres, vive le Poiré… qu’ils rentrent aussi dans l’Histoire !

Publié dans Evènement Terre de Cidre | Marqué avec , , | Laisser un commentaire

Une soirée perchée sur les toits de Paris pour fêter le retour de l’été

Des cidres et une vue imprenable sur les toits parisiens, quoi de mieux pour fêter l’arrivée de l’été ?

Sur les toits de Paris, ce lundi 23 juin, y’avait des gens heureux… Les cidres étaient perchés pour donner le meilleur : des bulles, de la fraîcheur et des animations surprises prodiguées par des « Guenièvre » plus jolies que nature… DJ, nail bar, photo-call, fauconnerie… Bruts, rosés ou frappés, les cidres sont les alliés des apéros !

Publié dans Evènement Terre de Cidre, Non classé | Marqué avec , , , | Laisser un commentaire