Concours régional des cidres de Bretagne. Et les lauréats sont..

87 jurés, 170 échantillons, 45 élaborateurs, 3 heures de dégustation, 15 catégories… Le palmarès  du concours des cidres de Bretagne, deuxième édition est désormais connu. Et les lauréats sont…

 

Publié dans Evènement Terre de Cidre | Laisser un commentaire

Une atmosphère particulière…

La bruine rafraîchissait les pavés, la mousse verte sur les pierres séculaires suait à grosses gouttes. Nous entrions dans l’Abbaye et le charme opérait alors… Le deuxième concours régional des cidres pouvait démarrer alors que Bilou, le parrain de l’édition entrait sous les arches du cloître. L’endroit est décidément magique et c’est ce qui confère à ce concours, une âme très particulière. Toute une matinée, les jurés, à l’oeil, au nez, au palet, à la langue, éveillaient leurs sens et parlaient des cidres avec passion. « Bel équilibre », « Amertume en bouche », « Belle fraîcheur, », « Jolie acidité », producteurs, sommeliers, cuisiniers ou amateurs, les produits cidricoles étaient, à l’honneur ce lundi 20 juin au coeur du réfectoire de l’Abbaye Saint Magloire de Léhon. Enchanteresse atmosphère bien en-dehors du temps…




FullSizeRender

Publié dans Evènement Terre de Cidre | Laisser un commentaire

« 2 ou 3 choses que je sais du cidre… » par Bilou, parrain du 2nd concours régional des cidres

« Bigouden, j’ai été bercé au cidre. J’y ai goûté alors que j’étais encore minot. Un adulte généreux m’a discrètement donné la permission de tremper mes lèvres dans son verre. Marin, je me souviens d’une bouteille de cidre brisée sur la coque d’un bateau tout juste mis en mer dans le port de Concarneau. Brut, c’est celui que je préfère. Partagé avec des amis, j’aime déguster un verre de cidre bien frais lors d’une chaude journée d’été. Parrain et encore apprenti, je me prête aujourd’hui au jeu de juré pour la Maison Cidricole de Bretagne. J’ai encore tant à apprendre sur les cidres et ça me passionne déjà !»

EXP150917_105

Publié dans Culture cidre, Non classé | Laisser un commentaire

Dans la vallée de Dinan…

Dans la vallée de Dinan, se nichent verdure, quiétude et fraîcheur des sous-bois. Dans la vallée de Dinan, le port  semble se cacher sous la protection des arbres et le viaduc protecteur  de la ville.

C’est ici que les cidriers de la Maison Cidricole de Bretagne ont présenté, à la presse, le prochain concours régional des cidres de Bretagne qui se tiendra à l’Abbaye de Léhon, le lundi 20 juin prochain de 9h à 13h. « Pour un producteur, remporter une médaille est un signe de reconnaissance par ses pairs ! » souligne Gilles BARBÉ, président de la Maison Cidricole de Bretagne.

Rendez-vous à Léhon dès 9h le lundi 20 juin prochain.

Inscriptions auprès de Valérie SIMARD : cidref@finistere.chambagri.fr

 

Publié dans Association Cidricole Bretonne, Evènement Terre de Cidre | Laisser un commentaire

Le deuxième concours régional des cidres bretons !

pastille concours MCB 2016

Publié dans Association Cidricole Bretonne, Evènement Terre de Cidre | Laisser un commentaire

Que les bulles soient douces et savoureuses !

Joyeuses fêtes de fin d'année !

Joyeuses fêtes de fin d’année !

Publié dans Association Cidricole Bretonne | Laisser un commentaire

Le cidre de Noël

Le vin chaud est un grand classique des marchés de Noël. Il existe également sa version “cidre” proposée par le chef anglais Jamie Oliver.

Pour cela rien de plus simple, il vous suffit de chauffer du cidre doux ou brut avec les épices suivantes :

  • 3 clous de girofle
  • 1/8 de noix de muscade râpée
  • 1 bâton de cannelle
  • 3 anis étoilés
  • du gingembre frais râpé
  • le jus d’une clémentine
  • le jus d’une orange
  • 1 gousse de vanille fendue et grattée
  • 2 cuillères à soupe de sucre (en fonction du volume de liquide utilisé)

Une fois chauffé et mélangé, il ne vous reste plus qu’à filtrer votre cidre et à le servir tiède !

Publié dans Culture cidre | Marqué avec , , , , , | Laisser un commentaire

Épisode 6 « Les cidres en expat’ » : de vraies stars au Japon

Traversons continents et océans pour rejoindre l’archipel du Soleil-Levant : le Japon. Là-bas nos cidres et nos jus de pomme bretons sont de véritables stars. « Le marché du vin est mature, les consommateurs nippons recherchent de nouveaux produits », explique Junko LOGEAIS.

Depuis 3 ans, cette japonaise d’origine et bretonne d’adoption – elle a élu domicile à Chateaugiron (35) – exporte les cidres de la Vallée du Mel de l’autre côté de la planète. En 2011, Junko se rend au marché de la ferme et déguste le cidre blanc, nommé Perlé du Mel, de la cidrerie d’Emmanuel HUBY. C’est un vrai coup de cœur ! Ce produit breton original, habillé d’une étiquette « très campagne » la séduit et devrait faire fureur dans son pays natal. Et elle ne s’est pas trompée. Elle distribue, aujourd’hui, du cidre blanc, du jus de pomme, du cidre et de la gelée de cidre auprès d’une trentaine de clients à Tokyo et Osaka : des grands magasins, des épiceries fines, des bistrots français ou encore des restaurateurs. « Les japonais apprécient les produits médaillés (le jus de pomme de la cidrerie HUBY a été médaillé au concours général agricole 2014 et 2015 de Paris). Le fait que le cidre de la Vallée du Mel soit une petite cidrerie familiale qui suit un procédé de fabrication traditionnel plaît beaucoup. Paradoxalement, les urbains sont très attirés par tous les produits venant de la campagne, surtout s’il s’agit de produits français ! », précise Junko.

Décidément, les cidres bretons se dégustent à travers le monde ! Ne manquez pas notre prochain voyage : New-York !

Capture d’écran 2015-12-14 à 09.53.55

Publié dans Culture cidre | Marqué avec , , , | Laisser un commentaire

Dans 2 semaines, c’est Noël !

Les jours précédant Noël sont en général consacrés à la recherche du cadeau idéal ou du menu qui saura épater nos convives. En famille ou entre amis, nous vous proposons 5 produits 100 % bretons et 100 % originaux.

 

Le Chouchenn Chamillard du P’tit Fausset

Son bon goût de miel est idéal en apéritif ou en digestif. Pour les plus aventuriers, il peut également se cuisiner avec un poulet ou entrer dans la composition d’une sauce à base de pommes et de poires pour accompagner un magret de canard.

http://www.leptitfausset.com/nos-produits/chouchenn-chamillard/

 

La Gwen blanche de pomme de la cidrerie Paul Coïc ou du Manoir du Kinkiz

Cette eau-de-vie blanche issue de la distillation de cidre jeune et fruité peut se déguster seule ou en cocktail. Pour 2 cl de Gwen blanche de pomme, ajoutez 10cl de cidre, 1/3 de jus de pamplemousse, 1/3 de jus de fruit de la passion et 1/3 de jus de fruits rouges

http://www.cidrerie-coic.com/productions.html

http://www.cidre-kinkiz.fr/eauxdevie.php

 

La Fleur de Cidre, un moelleux de pomme, est une spécialité de la Distillerie du Gorvello

Ce produit est élaboré avec des fruits ramassés tardivement. On y retrouve des saveurs sucrées de Noël : pommes au four, caramel et pruneaux.

http://www.distilleriedugorvello.fr

 

Le Kerisac de glace

Dans son écrin spécial Noël, le Kerisac de glace est une bonne idée de cadeau pour tous les amateurs de liquoreux et pour ceux qui ont envie de nouveauté dans leur verre.

Vous pourrez également accompagner votre classique foie gras de ce moelleux de cidre, le servir en apéritif ou en fin de repas.

http://www.kerisac.com/home/21-kerisac-de-glace.html

 

Le coffret plaisir de la cidrerie Tropée

Toutes les saveurs de la Bretagne se retrouvent dans ce coffret élaboré par la cidrerie Tropée. Il contient : deux cidres à fermentation naturelle et un jus de pomme.

http://www.cidre-tropee.com/catalogue

 

Les cidres bretons sont à la base de recettes aussi originales qu’inattendues et peuvent se déguster avec tous vos plats en fonction de leur typicité. N’hésitez donc pas à les convier à vos fêtes de fin d’année !

Publié dans Association Cidricole Bretonne | Marqué avec , , , | Laisser un commentaire

Les secrets de fabrication du cidre

Il pétille et dévoile sa couleur ambrée gourmande dans votre verre… Savez-vous comment est fabriqué votre cidre?

De la pomme au verre, suivez le guide !

Capture d’écran 2015-11-10 à 18.00.13

La récolte est la première étape. Contrairement aux pommes de tables cueillies directement dans l’arbre, les pommes à cidre se ramassent par terre, à la main ou à l’aide d’une machine. Cette étape a commencé dans les vergers bretons depuis le mois de septembre et continuera jusqu’au mois de décembre. En effet sur les 1 350 variétés de pommes à cidre qui existent en Bretagne, aucune n’a le même degré de maturité, ce qui permet d’étendre la récolte sur au moins 3 mois.

Nos fruits sont ensuite triés et lavés. Les traces de terres sont ainsi effacées et les pommes trop mûres écartées.

Ensuite, direction le broyage. Les pommes vont être hachées en petits morceaux et vont reposer quelques heures afin que leurs cellules s’oxydent avec l’air, ce qui donnera aux cidres les couleurs et les saveurs qu’on leur connaît.

L’étape suivante est le pressurage. Une forte pression est exercée sur les morceaux de pommes afin d’en récolter le jus. On en retire alors deux éléments :

  • le jus que l’on appelle moût,
  • et un résidu solide nommé “marc de pomme”.

Le moût sera mis en cuve et la fermentation peut alors commencer son oeuvre. Les levures naturelles vont transformer le sucre apporté par le moût en alcool. Le cidre se charge alors de gaz carbonique, ce qui lui confère son côté pétillant. C’est la durée de fermentation qui différencie les cidres doux et les cidre bruts. Comme pour les vins, les jus de pomme (moûts) sont ensuite assemblés selon leur typicité.

Une fois que le cidre est stabilisé, il est mis en bouteille. Cette étape finale avant celle de la dégustation, intervient en général dans un délai de six semaines à deux mois après le brassage.

Notre conseil : votre cidre se conserve debout dans une cave fraîche et ventilée. Inutile de le laisser vieillir trop longtemps, un cidre se consomme dans l’année qui suit sa mise en bouteille.

Publié dans Culture cidre | Marqué avec , , , | Laisser un commentaire