Il n’y a pas que les professionnels qui utilisent les matériels d’égouttage, que l’on appelle plus couramment l’égouttoir. À la maison, on en a également besoin pour faire l’égouttage des légumes après les avoir nettoyés, pour recevoir les aliments dont on veut retirer de leur liquide de cuisson comme les pâtes ou les frites. Pour ce dossier, nous allons nous concentrer sur la passoire et le chinois qui sont des matériels d’égouttage qu’on utilise très souvent.

La passoire

Cet ustensile de cuisine est disponible dans de nombreuses formes et tailles. La taille des trous est également très variable d’un modèle à un autre. Qu’il soit demi-sphérique ou conique, on peut l’utiliser pour égoutter les pâtes et les légumes. La passoire peut également être dotée de pieds, ce qui rend plus facile son utilisation. Dans la collection des passoires, on peut retrouver des modèles avec petit maillage qui nous permet de filtrer les petits grains lorsqu’on s’attèle à la préparation des jus. Pour extraire tout le colis d’une préparation, il faut prendre une passoire à coulis. On se demande parfois si on peut se passer du chinois vu que la passoire nous offre ces différentes utilisations. Notez que le chinois est prévu pour une utilisation plus spécifique.

Le chinois

Cet ustensile est également appelé l’étamine. Le chinois n’est disponible qu’en forme conique. On l’utilise le plus souvent pour filtrer les sauces de viande ou de poisson. Les professionnels l’associent souvent avec un pilon pour pouvoir extraire toutes les saveurs de la sauce. Pour ceci, il faut appuyer fortement sur le pilon dans la partie la plus étroite du pilon. Même si vous avez une passoire chez vous, il serait plus conseillé d’avoir un chinois, car les deux ustensiles ne sont pas destinés à la même utilisation.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *